Waste Robotics accueille dans son équipe Nicolas Bélanger, un professionnel chevronné en recyclage des matières résiduelles!

2018-08-08T11:51:17+00:00 8 août 2018|

C’est avec fierté que Waste Robotics annonce l’arrivée, dans son équipe, de M. Nicolas Bélanger à titre de président, de v.-p. aux ventes et de président-directeur général par intérim. Sa solide expérience dans l’industrie du recyclage des matières résiduelles et dans les centres de tri est un atout considérable pour aider Waste Robotics à accélérer sa belle lancée amorcée. L’entreprise pourra ainsi mener des projets encore plus novateurs pour répondre aux enjeux actuels de l’industrie et consolider sa position dans le secteur du tri robotisé des déchets.

Voici, pour l’occasion, une courte entrevue avec Waste Robotics pour dresser un portrait de sa vision de l’entreprise et de l’industrie.

 

Pourquoi avez-vous choisi l’industrie du tri robotisé intelligent des déchets?

Plusieurs raisons fondamentales nous motivent.

LES BESOINS DE L’INDUSTRIE DU RECYCLAGE DES DÉCHETS

En Amérique du Nord, nous produisons annuellement plus de 800 millions de tonnes de déchets. Environ 65 % des matières recyclables et compostables dirigées vers l’élimination auraient pourtant pu être valorisées!  Plus nous devons trier des matières résiduelles profondément dans le bac à déchets, plus ce tri est difficile et moins invitant pour la main-d’œuvre actuelle. L’industrie du recyclage des matières résiduelles a besoin de solutions tangibles et rentables. Les robots intelligents de tri des déchets proposés par Waste Robotics pourront résoudre une bonne part de ce problème qui nous concerne tous.

 

LE MARCHÉ COLOSSAL

Les matières valorisables, soit les résidus organiques, les matériaux de construction et démolition et les recyclables représentent une valeur nette de plusieurs milliards par année. Ce montant exclut les contraintes légales et les mesures tarifaires. En Amérique du Nord, on compte plus de 1 800 centres de tri nécessitant l’installation d’un système plus performant et fiable, comme notre technologie de tri robotisé des déchets.

 

UNE EXPERTISE ET DES TECHNOLOGIES CONVERGENTES

Les robots font partie de notre réalité de tous les jours, et ils sont de plus en plus accessibles et de qualité. Il en est de même pour les caméras et les capteurs, même s’ils font déjà partie de l’ancienne génération de ce type de technologie : le tri partiellement automatisé. On a maintenant accès à des outils de haute qualité à des coûts raisonnables.

Les dernières avancées en matière de capacité de calcul des systèmes informatiques ont, ces dernières années, permis d’intégrer l’intelligence artificielle à une foule d’applications. Waste Robotics a choisi d’employer cette capacité prometteuse comme solution dans le domaine du tri des matières résiduelles.

Enfin, nous avons réussi à créer une équipe très solide et compétente grâce aux expertises différentes, mais parfaitement complémentaires, des fondateurs de Waste Robotics. Nous avons décidé de saisir cette convergence et d’offrir des systèmes de calibre mondial au marché.

 

Quelle est votre vision de l’industrie du recyclage des matières résiduelles? Quels enjeux seront, selon vous, les plus importants dans cette industrie au cours des prochaines années?

Nous voulons faire avancer l’industrie — voire la révolutionner. Celle-ci doit changer résolument son approche et, dès maintenant, employer des équipements automatisés et plus performants. La vision de Waste Robotics est d’aider l’industrie à s’inscrire dans un processus d’amélioration auquel on intègrera les meilleures technologies robotisées. Nos systèmes de tri robotisé intelligents, capables de performer et de s’adapter quotidiennement aux exigences du marché, font partie de cette démarche.

 

PÉNURIE DE MAIN-D’ŒUVRE

Le modèle d’entreprise traditionnel, qui promettait une main-d’œuvre abondante à bon marché, n’est déjà plus viable. La pénurie de main-d’œuvre est une réalité frappant durement l’industrie. Le tri des matières résiduelles manuel, auparavant associé au recyclage, offre des conditions de plus en plus difficiles et est un travail très peu valorisant. Même avec une rémunération au-delà du salaire minimum, on ne parvient pas à pourvoir les postes. Cette situation entraîne automatiquement une perte de productivité et de qualité.

 

LE RENDEZ-VOUS DE LA QUALITÉ

La crise provoquée par la fermeture du marché chinois en raison de la mauvaise qualité des matières recyclables produites a fait ressortir l’importance de ce facteur.

La qualité, c’est la valeur ajoutée. Cette « crise » illustre très bien la nécessité de produire des matières résiduelles recyclées de qualité pour consolider des activités rentables. Une des caractéristiques du système de tri robotisé intelligent des déchets de Waste Robotics est sa capacité à apprendre et à améliorer constamment ses activités. Cette capacité lui permet de produire des matières de qualité à meilleure valeur ajoutée. Les robots peuvent faire plus et mieux, avec moins de ressources.

 

LE CYCLE DE VIEILLISSEMENT COMME OPPORTUNITÉ

Au tournant du siècle, de nombreux programmes ont été mis sur pied pour répondre au besoin de récupération des matières résiduelles. Les installations construites à l’époque arrivent à leur fin de vie utile. Waste Robotics estime que c’est là une autre opportunité de réviser le modèle établi et de faire passer les centres de tri à un nouveau niveau de production. Le temps est venu : la disponibilité des technologies rendant les systèmes plus performants et plus flexibles est bien réelle. Les systèmes pour le tri robotisé intelligent sont là.

 

LES CONTRAINTES RÉGLEMENTAIRES ET ENVIRONNEMENTALES

Les lois, les réglementations strictes, la nécessité et les obligations internationales (ex. : les COP) nous orientent tous vers des responsabilités de plus en plus contraignantes. La pression citoyenne et les mesures prises par les États nous dirigent vers un passage obligé. Nous devrons faire beaucoup mieux pour trier nos matières résiduelles. Les systèmes robotiques intelligents de tri des déchets joueront un rôle primordial dans ce changement.

La robotisation se fera, sans aucun doute. Une seule question persiste : quand? À Waste Robotics, nous sommes convaincus que c’est maintenant. Pour l’instant, nous offrons une technologie de rupture. Par la suite, toutefois, la transition sera excessivement rapide. Les centres n’adoptant pas un système de tri robotisé intelligent des matières résiduelles accuseront un retard important et pratiquement insurmontable.

 

Comment les robots de tri des déchets de Waste Robotics participent-ils à la mise sur pied de solutions pour relever ces défis?

Waste Robotics mise surtout sur des systèmes qui offriront une proposition de valeur incomparable. La rentabilité est le leitmotiv de nos innovations.

 

LA FLEXIBILITÉ ET L’ADAPTABILITÉ DES ROBOTS DE TRI DES DÉCHETS

Nos systèmes de tri robotisé intelligent des déchets se caractérisent par leur capacité à devenir de plus en plus compétents. Grâce à leur fonctionnement en réseau, ils apprennent et réapprennent de l’expérience des autres. Les systèmes peuvent constamment être mis à jour, et l’on peut leur confier des tâches variées de plus en plus sophistiquées.

 

APPLICATIONS INFINIES

Certaines applications des robots de tri des matières résiduelles ouvrent des possibilités auparavant inexistantes. Prenons, par exemple, notre premier système, qui offre l’extraction des sacs de couleur à partir d’un seul flux de déchets. Au lieu de multiplier le nombre de bacs de collecte nécessaires, ce robot permet la collecte simultanée de plusieurs d’entre eux. Ainsi, cette technologie n’exige pas l’achat et le déploiement de nouveaux bacs ou la mise sur pied de collectes additionnelles. C’est une nouvelle approche permettant d’éviter l’émission de GES et le gaspillage de millions de dollars.

Le nombre d’applications possibles des robots intelligents de tri des déchets n’a virtuellement aucune limite. Ils pourront agilement apporter des solutions aux problèmes qui se présenteront.

 

LES ROBOTS SONT INFATIGABLES

Les lignes robotisées peuvent fonctionner 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. La productivité est élevée et demeure constante. Les problèmes d’absentéisme sont en grande partie chose du passé. Les problèmes de santé et de sécurité pour les travailleurs sont considérablement réduits.

Nous croyons que nos robots intelligents pour le tri des déchets sont des technologies de rupture, appelées aussi « ’disruptive »’. On ne peut retourner en arrière. Le secteur du tri des matières résiduelles est au centre d’une véritable révolution qui modifiera les façons de faire pour de bon.

 

De quelle façon votre vision rejoint-elle celle de Waste Robotics?

En tant que cofondateur de Waste Robotics, je trouvais important d’aligner les valeurs et la vision de l’entreprise sur les miennes. D’ailleurs, mes partenaires partagent tous cette même vision, ce qui est enthousiasmant et contribue à notre plaisir de travailler sans relâche pour faire grandir notre compagnie.

 

Quelles réalisations souhaitez-vous accomplir chez Waste Robotics?

Tous les secteurs du recyclage des matières résiduelles nous intéressent. Nous croyons pouvoir répondre efficacement à une foule de besoins dans l’industrie et relever ses défis. Notre objectif est de faire de Waste Robotics une source fiable et intarissable de solutions pour le tri et la valorisation des matières résiduelles.

Pour ces raisons, nous voulons être présents dans tous les centres de tri grâce à nos systèmes de pointe et contribuer à les rendre plus performants et profitables.

 

À propos

À propos de Nicolas Bélanger, nouveau venu dans l'équipe de Waste Robotics.

Nicolas Bélanger, ing.

Président et v.-p. aux ventes (PDG par intérim)

Nicolas possède plus de 20 ans d’expérience dans la conception et la vente d’équipements pour les centres de tri en Amérique du Nord. Nicolas est au parfum des besoins de l’industrie du recyclage.

 

Pour en savoir plus sur la vision de Waste Robotics et son équipe, consultez cette page sur notre site Web.

 

 

Contactez-nous
close slider