Waste Robotics – L’actualité de l’industrie

2018-08-06T11:53:04+00:00 6 août 2018|

Voici le Waste Robotics – L’actualité de l’industrie présentant les nouvelles importantes de la semaine dans le secteur des matières résiduelles et du recyclage. Cette semaine, les municipalités, la population, les entreprises et les gouvernements se mobilisent pour diminuer les déchets, le gaspillage alimentaire et pour améliorer les méthodes de recyclage disponibles.

 

Objectif zéro déchet: un petit sac par trois semaines

5 août 2018 –  Une famille de quatre qui ne produit qu’un petit sac de déchets en trois semaines, c’est possible, affirment les adeptes de la philosophie zéro déchet, qui gagne en popularité. Ce mode de vie a été popularisé par la conférencière Béa Johnson, une Française établie aux États-Unis, et dont la famille de quatre ne produit qu’un demi-litre de déchets par année. Sans être aussi «extrêmes», les familles que «Le Journal de Québec» a rencontrées ont réussi à diminuer considérablement leur quantité de déchets produits. Une façon pour elles de «réduire au maximum leur empreinte écologique», explique Gabrielle Massé, mère de deux enfants de trois ans et huit mois.

Lire plus sur TVA Nouvelles

 

Crise du recyclage: le contenu du bac est recyclé assure Compo-Haut-Richelieu

30 juillet 2018 –  L’entreprise Compo-Haut-Richelieu, qui est responsable de la collecte des matières recyclables dans le Haut-Richelieu, assure que le contenu des bacs situés sur le territoire qu’elle dessert est bel et bien revalorisé, malgré la crise qui sévit dans ce secteur d’activitéDepuis quelques mois, plusieurs centres de récupération peinent à trouver des débouchés pour les matières recyclées qu’ils amassent. Parfois, ces matières aboutissent même au centre d’enfouissement. Compo-Haut-Richelieu, qui dessert notamment Lacolle, Saint-Blaise, Saint-Valentin, Noyan et Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix, assure que cette situation ne s’applique pas la région.

Lire plus sur Coup d’œil Infos

 

Le Luxembourg a son premier centre de démontage des déchets électroniques

3 août 2018 –  Depuis 2004, l’asbl Ecotrel s’occupe de la collecte et du recyclage des déchets électroniques. Maintenant, elle va encore plus loin. Dans les dernières années, les responsables ont mis sur pied un concept pour mieux valoriser les smartphones, les ordinateurs et écrans cassés. Ensemble avec le gestionnaire de déchets Lames, ils collectent des appareils vieux ou cassés et les démontent à la main. Cette revalorisation se fait sous le respect du principe deprotection des données. Ainsi, les banques et entreprises d’audit peuvent être certaines que leurs anciens appareils ne finissent pas à l’étranger, explique le directeur d’Ecotrel Bernard Mottet lors de la présentation du nouveau centre à Bettembourg.

Lire plus sur 5 Minutes

 

Enfin un programme de collecte du recyclage pour le Restigouche

30 juillet 2018 – Depuis 2011, la région du Restigouche a un projet de mise en place d’un système de collecte à domicile des matières recyclables; Mais ce dernier subissait à chaque fois des reports incessants pour faute de moyens financiers. Michel Soucy, président de la commission de services régionaux du Restigouche avait alors affirmé qu’à l’automne 2018, le projet devait véritablement voir le jour. En effet, les résidents de cette région sont contraints de se déplacer pour déposer au recyclage le papier, le carton, les boîtes de conserve ainsi que certains contenants de plastique dans des lieux centraux; Méthode qui permet de recueillir seulement 6% des déchets destinés à l’enfouissement.

Lire plus sur Media Terre

 

L’industrie du plastique se met au vert

3 août 2018 – Le plastique a mauvaise presse. Afin de répondre aux préoccupations environnementales grandissantes des consommateurs, de nombreuses entreprises se tournent vers le marché des biomatériaux et tentent d’adopter des pratiques plus écoresponsables. Au Centre de technologie minérale et de plasturgie (CTMP) affilié au Cégep de Thetford Mines, on s’affaire à former les industriels de demain aux matériaux innovants et à les sensibiliser aux questions environnementales.

Lire plus sur Radio-Canada

 

Les GES à un niveau record en 2017

2 août 2018 – Des gaz contribuant au réchauffement de la planète ont atteint des niveaux records partout dans le monde en 2017, une année marquée par des températures anormalement élevées et une fonte des glaces sans précédent dans l’Arctique, selon un document de référence publié mercredi. Selon ce rapport annuel publié par l’Agence nationale océanique et atmosphérique (NOAA) et la société américaine des météorologistes, un ensemble d’indicateurs montre que le réchauffement de la planète s’est accéléré sous l’effet de la combustion d’énergies fossiles qui augmentent la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère en 2017, année durant laquelle Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis de l’accord international de Paris sur le climat.

Lire plus sur Le Devoir

 

La gestion des matières résiduelles, un enjeu vital aux Îles-de-la-Madeleine

3 août 2018 – La Municipalité des Îles-de-la-Madeleine consacre 17 % de son budget à la gestion des matières résiduelles, soit 4 millions de dollars en 2018. Le contexte insulaire fait peser de nombreuses contraintes, de sorte qu’un comité interministériel a été formé pour trouver des pistes de solution. Ce groupe de travail est composé de représentants de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, du ministère du Développement durable, de l’Environnement, du ministère des Affaires municipales et de RECYC-QUÉBEC. Une première rencontre de ce groupe de travail s’est tenue à la fin du mois de mai pour faire l’exposé de la situation.

Lire plus sur Radio-Canada

 

L’Écodon: avant de recycler, réutiliser!

30 juillet 2018 – Pour la RMR, l’année 2017 aura été une bonne année financière, en dépit des incertitudes et des turbulences sur les marchés du recyclage. L’excédent budgétaire est de l’ordre de 543 705 $. C’est sans contredit le modèle unique de gestion de la RMR, soit d’être propriétaire exploitant de ses plans d’opérations, qui permet un meilleur contrôle budgétaire et favorise l’équilibre. «Avec nos 15 plans d’opération et notre équipe de 85 employés, notre organisation est entièrement dédiée à l’exécution du plan de gestion des matières résiduelles et à sa réussite. Cette année, malgré une crise dans le monde du recyclage, la RMR a bien su tirer son épingle du jeu», souligne Guy Ouellet, directeur général de la RMR.

Lire plus sur Les Nouvelles Hebdos

 

 

 

Contactez-nous
close slider