Waste Robotics – L’actualité de l’industrie

2018-06-26T15:14:12-04:0014 mai 2018|

Voici le Waste Robotics – L’actualité de l’industrie présentant les nouvelles importantes du secteur des matières résiduelles et du recyclage.  Le tri de déchets est de plus en plus crucial et plusieurs solutions voient le jour pour résoudre ce problème.

 

Tri des déchets : le débat est ouvert

9 mai 2018 – Qu’êtes-vous prêts à faire pour réduire la quantité de déchets ? C’est en gros la question posée par le Simer à ses usagers. Pour respecter la législation de plus en plus stricte sur le tri et l’enfouissement des déchets, le syndicat doit adopter de nouvelles méthodes de collecte et de traitement d’ici 2020 (lire notre article de samedi dernier). Lundi soir, la première des six réunions publiques a réuni une petite vingtaine d’usagers à l’Isle-Jourdain pour débattre des solutions. Le premier atelier concernait la gestion des biodéchets (restes de table, etc).

Lire davantage sur La Nouvelle République

 

 Vancouver, la ville qui vise le « zéro déchet »

9 mai 2018 – L’objectif est pour le moins ambitieux : devenir, d’ici 2020, la « ville la plus verte du monde ». Il émane du maire de Vancouver, Gregor Robertson, qui s’attache depuis son élection, en 2008, à faire de sa cité une référence écologique. Et, de fait, il mène sur le terrain une offensive environnementale tous azimuts. Sur la côte pacifique, cette ville canadienne de 615 000 habitants a ainsi vu en dix ans un nombre impressionnant de programmes se mettre en place. Valorisation des énergies renouvelables, développement de l’économie circulaire, diminution de la place de la voiture… Au total, ce sont 100 objectifs chiffrés qui ont été fixés pour l’horizon 2020.

Lire davantage sur Le Parisien

 

« Nos déchets doivent devenir des ressources »

7 mai 2018 – La « smart city » est souvent appréhendée sous l’angle de la mobilité, de l’énergie ou du logement. Mais la ville intelligente de demain sera aussi celle qui gère mieux ses déchets. La quantité d’ordures générée par les citadins augmente de façon continue. Selon la Banque mondiale, elle atteindra 2,2 milliards de tonnes à horizon 2025. Aujourd’hui, un vaste mouvement en faveur d’une économie circulaire se développe à l’échelle mondiale. Dans ce modèle, nos déchets doivent devenir des ressources. Cela suppose de mieux concevoir les produits, de mieux les trier, de mieux les collecter, et de mieux les recycler. Face à ce défi, les villes doivent se réinventer, en associant tous les acteurs de la chaîne : producteurs, distributeurs, opérateurs et, bien sûr, consommateurs.

Lire davantage sur Le Monde

 

Plusieurs experts mettent en avant l’utilisation de cafards pour traiter les déchets alimentaires

8 mai 2018 – Pour la plupart des gens, les cafards sont des nuisibles susceptibles de laisser derrière eux une odeur désagréable, de transmettre des virus et de souiller nos aliments. Mais Li Yanrong, responsable d’une association de gestion des déchets alimentaires à Zhangqiu, dans la province du Shandong à l’est de la Chine, voit les choses différemment. En effet, selon un récent article de China News Service, Li conserve près de 30 millions de cafards, et ce dans un but précis : consommer les déchets alimentaires de sa ville.

Lire davantage sur French People Daily

 

Hautes-Alpes : appel aux votes pour un projet « Mon resto zéro déchet »

9 mai 2018 – L’idée du projet : collecter les déchets alimentaires des restaurants et les valoriser en faisant du compost. La SAPN, Société Alpine de Protection de la Nature, a besoin de vos votes. Le projet de l’association « Mon resto zéro déchet » a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projet « Mon projet pour la planète » du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire. Les projets ayant le plus de votes seront sélectionnés. À la clef, une subvention pour mener à bien son projet. Une enveloppe globale de trois millions d’euros est dédiée.

Lire davantage sur Alpes Du Sud

 

Gestion des matières résiduelles à Gatineau : le compte à rebours est commencé

11 mai 2018 – Les bacs à ordures que les résidents de Gatineau devront utiliser afin de se plier à la politique de réduction des déchets ne seront pas livrés à temps pour l’entrée en vigueur des nouveaux règlements le 15 juillet. Deux mois avant la mise en oeuvre des changements dans la gestion des matières résiduelles, les Gatinois ne sont pas tous prêts et plusieurs questions restent encore sans réponse du côté de la Ville.

Lire davantage sur Radio Canada

 

Moins de résidus enfouis et plus de valorisation de matières

7 mai 2018 – Le bilan dressé par la MRC pour l’année 2017 révèle une diminution de plus de 10 % de la quantité de matières enfouies par rapport à 2016, ce qui représente la baisse la plus marquée enregistrée au cours des dernières années. La quantité de matières valorisées par le compostage s’est quant à elle accrue de 13 %, tandis que la quantité de matières recyclées augmentait de plus de 4 %. Fait à noter, on observe une diminution de la quantité de matières résiduelles générées par personne, qui est passée de 485 kg en 2016 à 477 kg en 2017.

Lire davantage sur Journal Express

 

Des centres de tri trop pleins : la Côte-Nord souhaite une solution à long terme

10 mai 2018 – Depuis que la Chine a presque fermé ses frontières aux importations de matières recyclables et que le prix des ballots de papier a chuté sur les marchés, la plupart des centres de tri du Québec fonctionnent à perte. Sur la Côte-Nord aussi la situation est de pire en pire, confirme le directeur général du centre de tri Le phare de Port-Cartier, Éric Aubin. Avec son petit volume de production, il chiffre ses pertes à 10 000 $ par mois. Dans ce contexte, Éric Aubin croit qu’une aide de Québec serait utile.

Lire davantage sur Radio Canada

 

Suivez Waste Robotics sur les médias sociaux pour plus de nouvelles de l’industrie!

Contactez-nous
close slider